Dam'Oiselle

Une création en papier inspirée de la nature, Le papier matière noble, variée, colorée, qui offre une multitude de possibilités. Comme l’hommage de rendre à la forêt ce qui lui appartient… c’est le lien, c’est Musubi.

Musubi est un concept très important dans le shinto. Le sens premier de musubi est unir, combiner, attacher ou « lier l’un à l’autre », mais suivant la façon de l’écrire en japonais, le sens du mot prend un sens spirituel plus profond en se traduisant par « Esprit de naissance et de devenir ».

Musu veut dire créer, engendrer, générer, tandis que hi (qui devient bi dans musubi pour des raisons de règles phonétiques en japonais) se traduit par soleil, feu ou esprit. 

Le musubi est le principe fondamental qui permet au monde de vivre et d’évoluer : c’est la  « force vitale » ou le lever du jour.

Source : Oriibu

Élégante chasseresse

Inspiration:

Ce matin dame Oiselle est venue pécher, ses longues jambes se confondent aux roseaux et d’un pas retenu, elle inspecte les eaux à la recherche de substances. La carpe et le brochet se rapprochent pour apprécier le spectacle, cette ballerine en tutu blanc fera, ils n’en doute point, un excellent divertissement.

Indifférente au public, la belle reste concentrée sur sa mission, elle cherche la reinette paresseuse dont elle entend le chant ou sa cousine qui lui répond. Elle les découvre enfin, et d’un coup de bec savant, elle piège la petite cantatrice qui disparaît sans plus de cérémonie.

Dame Oiselle satisfaite, nettoie son bec dans l’onde et les compères poissons ravis de cette révérence, tournent en rond d’avoir été aussi bien divertis. La chasseresse remarquant les reflets alléchants, attrape la carpe infortune et la gobe sans autre forme de procès. Le brochet regagnant prestement le fond du lac, promis que jamais plus, il se laisserait séduire par un joli tutu.

Réalisation:

Papier : papiers blancs et colorés, bandes 0.3cm coupées en plumes. Origami fleurs et poissons.  

Montage :  souche d’aquarium, boules de sagex pour la structure et ossature papier. Pattes en métal. Plat en céramique, plaque Plexiglas.

Dimension : largeur 20cm, longueur 50cm, hauteur 40cm

Toutes mes oeuvres sont des pièces uniques, jamais je ne referais la même sculpture.

Dam’Oiselle   CHF 450.-

Articles similaires

WordPress:

J’aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :